i

Facebook Linkedin Instagram Contact

Les circuits courts

Le numérique et les circuits courts

Cette crise du  #Covid-19 que nous traversons est terrible pour un grand nombre de citoyens et creuse la fracture numériquePour autant, elle peut aussi être vue comme une opportunité. Pour ma part, elle a été l’accélérateur d’un des projets qui me tient à cœur et pour lequel j’ai consacré une partie du temps libéré par la perte de mes prestations de conseil et de formation pendant le confinement.



Ainsi, je suis très fière d’avoir œuvré collectivement, avec Beryl, Emma et Corinne (l'équipe) et d’avoir fait naître notre collectif Be Amazonial.

En parallèle, j’ai étudié l’apport du numérique sur le territoire de la Haute Loire et la mise en avant des circuits courts, condition de survie dans les zones les plus reculées.

Les petits producteurs ont fait preuve d’une grande inventivité et d’une grande solidarité et ont mis en place des vitrines sur les réseaux sociaux et des plateformes pour commercialiser leurs produits à distance.

J’ai rencontré de nombreuses femmes qui ont osé franchir les barrières et essayé de nouvelles manières de vendre leurs produits pour répondre aux besoins des consommateurs.

https://www.facebook.com/search/top/?q=victuailles%20de%20craponne&epa=SEARCH_BOX

La carte des producteurs de la Haute Loire


De leur côté, les consommateurs ont, pour beaucoup, requestionné leurs modes de consommation et ont privilégié les achats locaux et les circuits courts, rendus possibles en partie grâce aux vitrines et aux plateformes numériques.

Je suis remplie d’espoir pour le monde d’après et j’ose espérer que nous serons nombreux à utiliser les circuits courts et le numérique d’une manière responsable, durable pour agir pour un monde meilleur.

#ellespensentlapres
#TransfoNum
#circuitcourt

Karine Bontemps, cofondatrice de #BeAmazonial, le 25 Mai 2020

écologie fracture numérique urgence écologique covid19 circuit court

Ajouter un commentaire